Pour limiter les effets de la crise économique sur les jeunes qui arrivent sur le marché du travail, le gouvernement a présenté en juillet son plan « Un jeune, une solution », dont l’une des mesures phares consiste en une aide à l’embauche d’un montant de 4 000 euros maximum par salarié.

Cette aide s’applique aux recrutements en CDI ou CDD d’au moins trois mois de jeunes de moins de 26 ans réalisés entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Le ministère du Travail a mis en ligne le 6 octobre 2020 un document pour répondre aux questions pratiques que peuvent se poser les employeurs. Présenté sous la forme d’un « questions-réponses », il précise les conditions d’éligibilité à cette aide, la nature du contrat de travail ainsi que la procédure de demande.

Partager