Description de la formation

Domaine : Qualité / sécurité / environnement

Description de la formation

  • Mises en situations pratiques autour d’exemples concrets et d’analyse de cas
  • Alternance entre apports théoriques et pratiques
  • Evaluation des connaissances et compétences sous forme de questionnaire
  • Formation en présentiel

Objectifs de la formation

Imposé par la loi du 31 mars 2006 et son décret du 16 mai 2007, le permis d’exploitation est une formation obligatoire de 20 heures depuis le 2 avril 2007 pour tout futur exploitant d’une licence de débit de boissons (licence III et IV) ou « petite licence restaurant » ou « licence restaurant ». Elle donne lieu à la délivrance d’un permis d’exploitation nominatif valable dix ans

Public cible

Tout créateur ou repreneur, futur exploitant de café, bar, brasserie, restaurant, hôtel ou discothèque

Compétences pré-requises

Maîtrise de la langue française

Durée

20 heures réparties sur 2,5 jours

Nombre de participants maximum

6 personnes

Programme

  • Sensibiliser et responsabiliser les futurs exploitants aux dispositions légales liées à la vente d’alcool
  • Assurer avec sérénité l’exploitation de son établissement grâce à la connaissance de ses droits et obligations
  • Connaître les obligations réglementaires applicables en rapport avec les clients, salariés et administrations
  • Connaître les risques de sanctions spécifiques liés à la vente d’alcool

Dates des sessions 

Nous consulter

Tarif HT

590 € net de taxe par personne

Informations diverses 

Formation en Blended learning



S'inscrire à la formation

Accéder à la plateforme d’inscription

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la formation du Fonds national de l’Emploi, FNE-Formation.

Le dispositif

Le FNE-Formation est une aide attribuée par la Direccte à une entreprise (aide à la formation du Fonds National de l’Emploi). 

Il a pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, permettant de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles pour ces salariés à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des alternants sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme.

Les engagements de l’entreprise

En contrepartie des aides de l’Etat, l’employeur doit s’engager à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention.

Le contrat de travail étant suspendu pendant la période d’activité partielle, l’entreprise doit pouvoir justifier de l’accord écrit des salariés placés en activité partielle pour le suivi de la formation.

En savoir plus

 

Vous bénéficiez des dispositifs de prises en charges en cours d’OPCO Mobilités.

En savoir plus

Partager