Description de la formation

Domaine : Ressources humaines

Description de la formation : 

40 % des salariés ont déposé un arrêt de travail au cours de l’année 2018.

La gestion des arrêts de travail est donc une question récurrente pour les entreprises. Surtout qu’en matière de paye les problématiques sont complexes et variées selon le légal ou le conventionnel ou l’usage dans l’entreprise.

Sujet sensible pour le salarié, quand il n’est pas traité correctement il peut être source de conflit et d’erreurs en paye.

Objectifs de la formation :

  • Faire face à tous les arrêts de travail qui impactent la paye : maladie, maternité/paternité, accident du travail, maladies professionnelles
  • Maîtriser les conséquences des différents arrêts de travail en paye 
  • Maîtriser le calcul des IJSS et du complément employeur

Public cible :

Gestionnaires de paye, Collaborateurs des services RH

Compétences pré-requises :

Aucun prérequis n’est nécessaire pour suivre cette formation

Durée :

1 jour ( 7h)

Nombre de participants maximum :

15

Programme :

I/ Le calcul des IJSS

  • Les IJSS maladie
  • Les IJSS maternité/paternité
  • Les IJSS AT
  • Calculs sur les IJSS de la CPAM afin de pouvoir évaluer le complément de salaire employeur.

II/ La prévoyance

  • Franchise et cotisations
  • L’IJ prévoyance
  • Quizz pour identifier les différents aspects de la prévoyance et étude du passage en paie des IJ versées par la prévoyance avec ou sans complément employeur

III/ Le complément employeur

  • Le maintien de salaire
  • La subrogation
  • Les IJSS et le PAS
  • Calcul de maintien de salaire légal en comparaison avec deux exemples de conventions collectives et calcul d’IJSS subrogée et de l’impact sur le prélèvement à la source.

Dates des sessions :

12/05/2020

Tarif HT :

688 € HT


S'inscrire à la formation

Accéder à la plateforme d’inscription

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la formation du Fonds national de l’Emploi, FNE-Formation.

Le dispositif

Le FNE-Formation est une aide attribuée par la Direccte à une entreprise (aide à la formation du Fonds National de l’Emploi). 

Il a pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, permettant de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles pour ces salariés à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des alternants sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme.

Les engagements de l’entreprise

En contrepartie des aides de l’Etat, l’employeur doit s’engager à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention.

Le contrat de travail étant suspendu pendant la période d’activité partielle, l’entreprise doit pouvoir justifier de l’accord écrit des salariés placés en activité partielle pour le suivi de la formation.

En savoir plus

 

Vous bénéficiez des dispositifs de prises en charges en cours d’OPCO Mobilités.

En savoir plus

Partager