La désignation d’un tuteur dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’un maître d’apprentissage dans le cadre d’un contrat d’apprentissage est obligatoire.

Conditions d’éligibilité

Contrat de professionnalisation

Le tuteur doit être :

  • Salarié de l'entreprise qui emploie la personne en contrat de professionnalisation,
  • Volontaire,
  • Justifier d'au moins 2 ans d'expérience dans une qualification visée par le contrat de professionnalisation.

L'employeur peut assurer lui-même le tutorat à condition de remplir les conditions de qualification et d'expérience.

  • Le tuteur peut suivre au maximum 3 personnes s'il est salarié et 2 personnes s'il est employeur.

Contrat d’apprentissage

Le maître d'apprentissage doit être :

  • Salarié de l'entreprise qui emploie la personne en contrat d’apprentissage,
  • Volontaire,
  • Posséder un diplôme ou un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l’apprenti,
  • Justifier d’une année d’exercice minimum dans l’activité visée ou justifier de deux années d’exercice dans un poste en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.

L'employeur peut assurer lui-même le tutorat à condition de remplir les conditions de qualification et d'expérience.

  • Le maître d’apprentissage peut suivre au maximum deux apprentis et éventuellement un "redoublant".

 

Conditions de prise en charge de la formation de tuteur ou maître d'apprentissage

Version janvier 2020 applicable aux demandes de prise en charge reçues à compter du 01/01/2020 et dont le début de l’action débute en 2020.

  • Formation des tuteurs : 15 € HT par heure de formation dans la limite de 20 heures,
  • Formation des maîtres d'apprentissage : 15 € HT par heure de formation dans la limite de 20 heures.
Partager