Domaine : Droit et gestion comptabilité

Description de la formation :

  • Formation en ligne sur une plateforme e-learning dédiée, en mode responsive, s’inscrivant dans un ensemble de pack et modules dédiés à la création d’entreprise et/ou permettant de développer ses compétences dans les domaines transversaux de la gestion et du commercial en particulier,
  • Entrée en formation après réalisation et examen des résultats d’un test d’auto-positionnement,
  • Ingénierie pédagogique avec phases d’apprentissage séquencées (exercices, motion design, vidéo, quizz…),
  • Evaluations des compétences à chaque module avec traçabilité de la progression pédagogique,
  • Pack certifié au Répertoire spécifique France compétences.

Objectifs de la formation

  • Choisir le bon statut ou le faire évoluer,  appréhender les incidences fiscales, sociales et financières de son choix,
  • Comprendre les mécanismes financiers de base et connaitre les points clés d’une étude de faisabilité d’un projet d’installation,
  • Vérifier la viabilité économique et financière de son entreprise, bâtir son plan de financement pour négocier un financement extérieur,
  • Mettre en place une organisation administrative et comptable efficace au sein de son entreprise.

Public cible

Créateurs / repreneurs d’entreprise artisanale, salariés en reconversion.

Compétences pré-requises

Avoir un projet de reconversion, de création d’entreprise. Technique : savoir utiliser l’informatique et Internet.

Durée

21 heures.

Nombre de participants maximum

Sans limite (Formation à distance).

Programme

Comment financer mon entreprise et trouver des aides ?

Savoir définir les besoins à financer :

  • Définir son niveau de besoin : Stratégie offensive de fort positionnement ou Stratégie de prudence
  • Identifier les différents besoins
    • Besoin de constitution,
    • Besoins d’investissement,
    • Besoins d’exploitation : Frais d’établissement, droit au bail, agencement/aménagement, matériel, véhicule,...
  • Chiffrer l’ensemble des besoins : 
    • Besoins techniques, 
    • Préconisations d’achat de professionnel à professionnel ,
    • Chiffrage du besoin de trésorerie,
  • Suivre sa trésorerie : la gestion de la trésorerie et les solutions de financements de la trésorerie,
  • Calculer le BFR – le FR,

Savoir identifier les ressources à mobiliser pour le financement de l’entreprise :

  • Trouver l’équilibre financier : Comprendre le caractère indispensable de cet équilibre et les conséquences du non-respect de l’équilibre au lancement de l’entreprise : déstabilisation de la trésorerie,
  • Connaître les différents types de ressources :
    • L’apport (en nature/en numéraire, en capital/en compte-courant),
    • Les prêts,
    • Les autres types de financement bancaire (Crédit Bail, LOA,...),
    • Les aides,
  • Réussir à obtenir un financement : démontrer par un argumentaire maîtrisé, la cohérence du projet tant sur les approches du marché, de l’offre, du savoir-faire que sur l’équilibre global financier,

Savoir identifier et où chercher les aides au financement d’un projet,

  • Les différents types d’aides :
    • Les exonérations,
    • Les prêts à taux zéro,
    • Les garanties,
    • Les subventions,
    • Les autres aides,

Comment calculer ce que je vais gagner ?

  • Savoir identifier les points clés de la faisabilité d’un projet (définitions),
  • Savoir comment est constitué un business plan (modèle),
  • Savoir réaliser l’étude  prévisionnelle de son projet d’installation pour son activité et vis-à-vis de ses futurs partenaires (utilité),
  • Savoir élaborer son compte de résultat sur la base de données prévisionnelles commerciales (clients, taux horaire, prix de vente, prix de revient),
  • Savoir calculer : son chiffre d’affaires prévisionnel et ses charges de structure,
  • Savoir appréhender la rentabilité du projet en intégrant la capacité à rembourser les engagements bancaires,
  • Savoir calculer  la rémunération du dirigeant : vérifier les possibilités de rémunération,

Comment organiser et gérer mon entreprise au quotidien ?

  • Les documents de synthèse comptables : le bilan et le compte de résultat,
  • Les tableaux de bord : financier / commercial – présentation et construction,
  • L’organisation administrative et comptable,
  • Le suivi de trésorerie, des paiements et des encaissements,
  • Les obligations déclaratives fiscales et sociales (déclaration de TVA, résultat, déclarations sociales du dirigeant…),
  • Les logiciels de comptabilité, de gestion, de paie,
  • Devis / factures,
  • Pilotage financier de l’entreprise : approche de la stratégie commerciale du suivi des coûts et de sa politique de prix,

Comprendre les différences entre les statuts, connaitre  leurs limites, connaitre les différents paramètres (privés et professionnels) à prendre compte pour une décision éclairée :

  • Définition de « ce qu’est » un statut et comparatif,
  • Les critères de choix :
    • Le niveau d’activité,
    • Le souhait de s’associer,
    • La protection  du patrimoine,
    • Le statut social : TNS/assimilé salarié (prestation et cotisations),
    • Le régime fiscal,
    • Les obligations administratives et comptables (constitution/radiation, fonctionnement),
    • Autres critères : l’image de l’entreprise, le besoin de financement,  coûts, la transmission,
  • Présentation des formes juridiques, des régimes fiscaux, des régimes sociaux.

Dates des sessions 

Accès permanent.

Tarif HT :

315 euros.

Informations diverses 

Des demandes d’information ou d’inscription peuvent être adressées directement auprès des Equipes formation par mail : parcourscreateur@cmar-paca.fr


Documents à télécharger

S'inscrire à la formation

Accéder à la plateforme d'inscription

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la formation du Fonds national de l’Emploi, FNE-Formation.

Le dispositif

Le FNE-Formation est une aide attribuée par la Direccte à une entreprise (aide à la formation du Fonds National de l’Emploi). 

Il a pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, permettant de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles pour ces salariés à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des alternants sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme.

Les engagements de l’entreprise

En contrepartie des aides de l’Etat, l’employeur doit s’engager à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention.

Le contrat de travail étant suspendu pendant la période d’activité partielle, l’entreprise doit pouvoir justifier de l’accord écrit des salariés placés en activité partielle pour le suivi de la formation.

En savoir plus

 

Vous bénéficiez des dispositifs de prises en charges en cours d’OPCO Mobilités.

En savoir plus

Partager