Description de la formation

Domaine : Droit et gestion comptabilité

Description de la formation : 

Le numérique est l’une des 7 priorités pour les entreprises françaises selon le MEDEF. Les outils digitaux (ERP, CPM) permettent des gains de productivité par l’optimisation de la relation entre besoins et moyens.

Ils œuvrent à une plus grande efficacité et sécurité des procédures grâce à l’automatisation des actions. Qu’il s’agisse de la mise en place d’outils de gestion des ressources, d’outils facilitant les échanges inter-entreprise ou de la digitalisation de la comptabilité les leviers sont nombreux.

Le diagnostic de la maturité numérique de l’entreprise est une étape fondamentale de son développement.

Objectifs de la formation :

  • Procéder au diagnostic de la performance numérique de son organisation
  • Identifier les projets et outils nécessaires dans un schéma d’urbanisme d’ensemble
  • Structurer les projets et organiser le changement

Public cible  :

Dirigeants, Chefs d’entreprise, DAF et les collaborateurs des services comptables et financiers, secrétaires généraux

Compétences pré-requises :

1 année d’expérience des systèmes d’information ou du contrôle de gestion. Connaissance de l’organisation de l’Entreprise, Contrôleurs de gestion

Durée  :

1 jour (7h)

Nombre de participants maximum :

15

Programme :

À partir d’un cas fil rouge d’une entreprise réalisant son diagnostic numérique les participants traiteront des points suivants :

I/ Faire le diagnostic digital de son organisation :

  • Analyse de la performance des processus clés sous l’angle des coûts, du niveau d’automatisation, des délais, de la fiabilité : achats, vente, finance-gestion-compta, supply chain
  • Benchmarquer les processus de back office par rapport aux bonnes pratiques :
  • Délais de clôture et de reporting
  • Coûts et automatisation des process gestion des achats et ventes (P2P, O2C)
  • Qualité et coûts de processus de comptabilité générale et de gestion
  • Benchmarker le processus supply chain (approvisionnement, production, distribution), sous l’angle de la couverture fonctionnelle, des coûts et du niveau d’automatisation.
  • Evaluer les opportunités d’enrichissement digital de la relation avec les clients, par exemple, au travers de portails pour la gestion des commandes, devis…

II/ Organiser la mise à niveau digitale

  • Hiérarchisation des priorités : enveloppe globale des ressources nécessaires, délais, priorités
  • Architecture cible du SI :
  • Schéma d’urbanisme (domaines applicatifs, typologie d’outils et flux de données),
  • Processus cibles
  • Planification des projets

III/Définition et structuration des projets :

  • Choix des outils
  • Ressources à mettre en œuvre
  • Impact sur l’organisation et les métiers
  • Accompagner le changement au plan des métiers et des compétences

Dates des sessions :

14/05/2020

Tarif HT :

688 € HT


S'inscrire à la formation

Accéder à la plateforme d’inscription

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la formation du Fonds national de l’Emploi, FNE-Formation.

Le dispositif

Le FNE-Formation est une aide attribuée par la Direccte à une entreprise (aide à la formation du Fonds National de l’Emploi). 

Il a pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, permettant de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles pour ces salariés à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des alternants sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme.

Les engagements de l’entreprise

En contrepartie des aides de l’Etat, l’employeur doit s’engager à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention.

Le contrat de travail étant suspendu pendant la période d’activité partielle, l’entreprise doit pouvoir justifier de l’accord écrit des salariés placés en activité partielle pour le suivi de la formation.

En savoir plus

 

Vous bénéficiez des dispositifs de prises en charges en cours d’OPCO Mobilités.

En savoir plus

Partager