Description de la formation

Domaine : DROIT ET GESTION COMPTABILITE

Description de la formation : Les travaux comptables de fin d'exercice permettent à l'entreprise de connaître précisément ses passifs et actifs ainsi que son résultat. Une obligation qui bien remplie s'avère stratégique.

Objectifs de la formation

Maîtriser les écritures d'inventaire et la méthodologie pour l'élaboration d'une situation ou d’un bilan

Public cible

Personnel des services comptables et dirigeants de PME

Compétences pré-requises

Pratiquer la comptabilité et maîtriser les écritures comptables de base (clients, fournisseurs, banques, ...)

Durée

28 heures

Nombre de participants maximum

7

Programme

Rappels

  • Le bilan
  • Le compte de résultat
  • Le grand livre des comptes
  • Les balances

La vérification et la justification des principaux comptes

  • L'esprit
  • La méthode

Les écritures d'inventaire

  • Amortissements
  • Provisions
  • Les stocks
  • Les charges à payer
  • Charges constatées d'avance
  • Produits à recevoir
  • Affectation du résultat
  • Charges et produits exceptionnels
  • Les impôts
  • Les frais de personnel

La construction du résultat

  • Résultat comptable
  • Résultat fiscal
  • Construction des états financiers

Dates des sessions 

28 et 29 mai
4 et 11 juin

Tarif HT

1 585 €

Informations diverses 

Le formateur, issu d’un cabinet d’expertise comptable ou de conseil, est un professionnel expérimenté.


S'inscrire à la formation

Accéder à la plateforme d'inscription

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la formation du Fonds national de l’Emploi, FNE-Formation.

Le dispositif

Le FNE-Formation est une aide attribuée par la Direccte à une entreprise (aide à la formation du Fonds National de l’Emploi). 

Il a pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, permettant de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles pour ces salariés à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des alternants sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme.

Les engagements de l’entreprise

En contrepartie des aides de l’Etat, l’employeur doit s’engager à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention.

Le contrat de travail étant suspendu pendant la période d’activité partielle, l’entreprise doit pouvoir justifier de l’accord écrit des salariés placés en activité partielle pour le suivi de la formation.

En savoir plus

 

Vous bénéficiez des dispositifs de prises en charges en cours d’OPCO Mobilités.

En savoir plus

Partager